Comptable ou expert-comptable : quels coûts pour l’entreprise ?

Tenir une comptabilité, c’est une obligation pour toute entreprise. Selon sa taille et sa forme juridique, les contraintes et les enjeux sont plus ou moins importants. Par conséquent, la plupart des entreprises ont recours à des comptables et experts-comptables.

Alors, qu’est-ce qui distingue un comptable d’un expert-comptable ? Quels services rendent-ils ? Quels sont les coûts associés ?

Faisons un tour d’horizon sur ces questions.

 

Comptable, expert-comptable : des différences qui impactent les coûts

Soyons clairs, entre les honoraires d’un comptable et ceux d’un expert-comptable, les tarifs peuvent varier du simple au double, voire plus. En réalité, les différences sont nombreuses entre ces deux catégories de professionnels de la comptabilité. Elles justifient donc l’écart de prix. D’abord, la formation d’un expert-comptable est beaucoup plus longue et complète que celle d’un comptable. Le comptable dispose généralement d’une licence ou d’un master. Pour un expert-comptable, le diplôme s’apparente à un doctorat. Après ses 5 années d’études supérieures, il effectue un stage rémunéré en cabinet d’expertise-comptable ou en entreprise, pendant 3 ans. Pour exercer en tant que tel, l’expert-comptable doit aussi obligatoirement être inscrit à l’Ordre des Experts-Comptables. Les contrôles effectués sur les professionnels affiliés apportent une réelle garantie. Évidemment, parmi les différences entre comptable et expert-comptable, les plus importantes concernent les missions exercées. Il ne s’agit donc pas seulement d’une question d’expérience.

Les compétences et les responsabilités d’un expert-comptable sont surtout beaucoup plus étendues que celle d’un comptable. Ainsi, outre le traitement des opérations comptables de l’entreprise, l’expert-comptable assure :

  • la vérification et la clôture des comptes annuels,
  • le contrôle des déclarations fiscales,
  • une assistance lors des contrôles réalisés par le fisc et l’URSSAF,
  • un rôle de conseil en matières fiscale, sociale, juridique, financière, etc.

Enfin, pour un expert-comptable, l’assurance responsabilité civile professionnelle est obligatoire. En cas d’erreur de sa part, l’assurance couvre un éventuel redressement fiscal ou autres pénalités. Les risques en cas de contrôle sont donc fortement réduits pour l’entreprise qui fait appel à un expert-comptable.

 

Combien coûte un comptable ou un expert-comptable ?

Logiquement, avec autant de différences entre les deux professions, le coût d’un comptable est largement inférieur au coût d’un expert-comptable. Mais les tarifs de l’un et de l’autre varient aussi selon de nombreux autres critères. En particulier, ces professionnels peuvent exercer en tant que :

  • salarié de l’entreprise,
  • associé ou salarié dans un cabinet d’expertise comptable,
  • indépendant.

En fonction de leur statut et, dans le cas du cabinet, selon qu’il s’agit d’un cabinet en ligne ou de proximité, les coûts pour l’entreprise diffèrent sensiblement. D’ailleurs, concrètement, quels tarifs appliquent les comptables et les experts-comptables ?

combien coute un comptable ou un expert comptable

 

 

Quel est le coût d’un comptable pour l’entreprise ?

Même si l’on prend le cas d’un comptable salarié, on observe que la fourchette de salaires est très large. Les écarts s’expliquent principalement par l’expérience, par les éventuelles spécialisations (comptabilité analytique, fiscalité, etc.), par le lieu de travail, le secteur et la taille de l’entreprise. Ainsi, un même comptable peut espérer 30 % de plus à Paris et en Île de France comparativement à la province. Autre comparaison, son salaire est supérieur de l’ordre de 10 % dans une entreprise de plus de 50 salariés par rapport à une autre de moins de 20 collaborateurs. En moyenne, un comptable général débutant gagne aux alentours de 2 300 euros bruts mensuels. En fin de carrière, le salaire peut dépasser 5 000 €.

Lorsque l’entreprise recourt à un comptable indépendant, le coût horaire se situe le plus souvent entre 60 et 100 €. Là encore, différents critères impactent le tarif, notamment le volume annuel confié au professionnel. Aussi, un comptable en ligne peut coûter 20 à 30 % moins cher qu’un comptable de proximité.

 

Et quel est le coût d’un expert-comptable ?

Quand l’entreprise fait appel à un expert-comptable, celui-ci peut calculer ses honoraires de différentes façons :

  • soit au temps passé, en fonction du type de mission et des intervenants,
  • soit forfaitairement, selon une lettre de mission et un programme de travail établi par exemple pour tout l’exercice.

Dans la première hypothèse, le coût d’un expert-comptable varie le plus souvent entre 100 et 300 euros de l’heure, hors taxes. Il est plus difficile encore de donner des références tarifaires précises dans le cas des prestations au forfait. Les ordres de grandeur qui suivent n’ont donc qu’une valeur indicative. Pour une TPE qui confie toute sa comptabilité à un expert-comptable de proximité, les honoraires annuels avoisinent les 1 500 €. Dans le cas d’une prestation concernant seulement l’établissement du bilan, le coût de l’expert-comptable se situe dans une fourchette allant de 900 à 3 000 euros. Pour un simple compte prévisionnel d’exploitation, comptez 10 fois moins. Là aussi, le tarif d’un expert-comptable en ligne est nettement moindre que celui d’un professionnel de proximité.

Enfin, tout ce que l’entreprise peut faire elle-même, ne serait-ce qu’en organisant soigneusement les justificatifs et autres documents, permet de limiter le temps nécessaire et donc le coût de l’expert-comptable.

 

Notre solution couvre l’entièreté de la mobilité en entreprise. Outre la partie gestion des notes de frais, vous pouvez planifiez, réserver et suivre vos déplacements professionnels. Il est aussi possible de gérer votre parc de véhicules entreprise : vos prestataires, vos relevés de carburants, etc.

Partager cet article

Poursuivre la lecture

Scroll to Top
Retour haut de page