La Bleisure attitude va-t-elle se démocratiser ?

En quelques mots, il consiste à concilier déplacements professionnels et vie privée. Il n’est donc plus question de se déplacer seulement par obligation mais aussi de profiter de l’occasion pour se divertir, se créer une ‘expérience de voyage’.

BLEISURE, contraction de « Business » et « Leisure ».

Le mot n’est pas nouveau mais il n’a jamais été aussi « IN » de l’utiliser. Bleisure par-ci, Bleisure par-là, cette appellation est partout.

En quelques mots, il consiste à concilier déplacements professionnels et vie privée. Il n’est donc plus question de se déplacer seulement par obligation mais aussi de profiter de l’occasion pour se divertir, se créer une ‘expérience de voyage’.

On ne va pas se le cacher : le Bleisure, impulsé par la génération des millénials (appelée aussi « génération Y ») attise de plus en plus notre curiosité et le clan des adeptes ne cesse de grossir.

Preuve en est, les études arborants ce phénomène ne cessent de se multiplier et chacun veut sa part du gâteau : d’un côté l’entreprise qui souhaite accroître la productivité de ses collaborateurs en combinant besoin et plaisir, et de l’autre, les prestataires de services qui proposent des offres de plus en plus attractives  (nous pourrions citer les rabais proposés par les hôtels chez leurs partenaires, les prestations complémentaires offertes ou autres cadeaux divers et variés).

Toutefois, le pays d’origine du collaborateur et les valeurs de l’entreprise influencent considérablement l’attitude et la manière selon laquelle le collaborateur va vivre son déplacement, il conviendra donc à chacun de s’adapter à ces spécificités.

De ce phénomène découle de nouvelles problématiques, de nouveaux challenges, voire de nouveaux métiers … Le Bleisure a donc de très beaux jours devant lui !

Par conséquent, impossible de le nier, personne aujourd’hui ne peut passer à côté de ce phénomène de Bleisurisation. Reste à chacun à appréhender au mieux les opportunités et menaces lié à celui-ci…. Mais ça, nous le verrons lors d’un prochain post !

Partager cet article

Poursuivre la lecture