Économie collaborative : et la sécurité dans tout ça ?

Économie collaborative, de partage, Sharing Economy ou encore ubérisation de l’économie, impossible de passer à côté de tous ces termes aujourd’hui et pour cause : les acteurs et les habitudes de consommation changent.

Économie collaborative, de partage, Sharing Economy ou encore ubérisation de l’économie, impossible de passer à côté de tous ces termes aujourd’hui et pour cause : les acteurs et les habitudes de consommation changent.

Cela est parfaitement normal dans un monde qui évolue – en caricaturant à peine, nous sommes passés de la bougie à l’ampoule, du cheval à l’automobile, du pigeon voyageur au smartphone…et nous nous en sommes parfaitement accommodés.

Cependant, cette fois-ci, les choses semblent aller plus vite, peut-être trop vite, notamment pour les entreprises.

Les risques pour le Travel Management

Au regard du voyage d’affaires, deux positions se confrontent : tandis que la part des collaborateurs intéressés par les services d’acteurs tels qu’Uber ou AirBnB ne cesse de croitre, une majorité de Travel Managers reste clairement sur sa réserve, et pour cause ! La mission la plus fondamentale et pour autant la plus délicate d’une entreprise est d’assurer la sécurité de ses employés.

 

Cette sécurité lors de déplacements professionnels est mise à rude épreuve car le contexte n’est pas fait pour les rassurer : les prestations ne sont pas assurées de bout en bout par des professionnels, la qualité (surtout en termes d’hébergement) n’est pas toujours transparente et surtout, quid de l’assurance ? Que se passe-t-il s’il arrive un quelconque problème ? Les assurances à destination des professionnels sont-elles prêtes pour cela ? Pas encore tout à fait. Mais cela ne saurait tarder, car les compagnies d’assurance ont déjà bien compris qu’il ne s’agit pas d’un simple phénomène de mode et que c’est tout leur business model qui est désormais à repenser.

L’avis des concernés

Aussi, à en croire les chiffres récemment publiés dans l’étude du Business Travel Show – salon londonien du voyage d’affaires qui s’est tenu fin février cette année – les Travel Managers européens interrogés ne sont ni pour ni contre l’économie collaborative, bien au contraire*…26 % y voient une menace, 26 % y voient une opportunité. Quant à l’avenir proche, 12 % des sondés envisagent d’inclure les acteurs de l’économie collaborative dans leur politique voyages dans les trois ans à venir tandis que 13 %, pas du tout.

Verre à moitié vide ou à moitié plein ? Finalement, la question se posera pour toute innovation, de produit ou de service, qui sera par définition destinée à bouleverser nos habitudes : prenez les véhicules autonomes, par exemple. Voilà bien un sujet qui mérite indéniablement qu’on s’y attarde… dans un prochain billet de blog !

 

* Clin d’œil à un sketch de Coluche

Partager cet article

Poursuivre la lecture