Notes de frais OCR
Virginie PANIAGUA
Responsable marketing Travel & Expense Management Notilus

Voyages et Frais professionnels Travel & Expense Management

Un beau début d’année pour Notilus by DIMO Software : l’OCR et l’archivage à valeur probante !

 

 

Limonest, le 9 février 2018L’année 2018 s’annonce productive pour Notilus, solution leader et experte en Travel & Expense Management. Notilus se dote de deux technologies dès janvier 2018 : la reconnaissance intelligente des caractères (OCR) et l’archivage à valeur probante (la dématérialisation des justificatifs de frais).
 

 

La reconnaissance intelligente des caractères (OCR) : encore plus de simplicité et de facilité pour les utilisateurs.

Soucieuses de la satisfaction et l’expérience de ses utilisateurs, les équipes Notilus ont collaboré avec Datavalor (communiqué de presse datant du 16 novembre 2017) afin de réduire voire de supprimer les saisies manuelles dans le cadre de la création d’une note de frais. Les utilisateurs actuels et futurs de Notilus, bénéficieront très prochainement de l’OCR.

Il n’est plus nécessaire d’attendre pour faire sa note de frais. Depuis son smartphone, il suffit de prendre en photo le justificatif. Plus besoin de remplir ni la date, ni la nature, ni même le montant, Notilus s’occupe de tout.

« Nous travaillons depuis plusieurs mois sur ce sujet. Nous avions à cœur de proposer à nos clients une reconnaissance optique de caractères En effet, après plusieurs benchmarks d’outils du marché proposant cette technologie, nous nous sommes challengés à en dépasser les performances affichées. Là où la performance de lecture des 3 indicateurs clés (date, montant, nature) requiert une intervention de l’utilisateur sur trois pour ces logiciels, nous sommes à une intervention sur 10 avec Notilus. Et nous sommes dans une démarche de perfectionnement continu. Notre crédo est encore et toujours de faciliter et simplifier l’expérience utilisateurs de notre solution. » Gilles BOBICHON, Co-fondateur de DIMO Software et Directeur d’Activités Voyages et Frais professionnels.

 

Notes de frais OCR

En marche vers le « zéro » papier !

L’équipe Notilus, lors d’un communiqué fin octobre, précisait le cadre légal qui entourait la notion de « dématérialisation des notes de frais » à ne pas confondre avec la « dématérialisation des factures » régie par d’autres lois.

Elle annonçait aussi travailler sur comment pouvoir proposer à ses utilisateurs de ne plus s’encombrer des justificatifs papiers (notes de frais).

Après avoir étudié les différentes options, Notilus signe un partenariat avec la filiale de la Caisse des dépôts et consignations, CDC ARKHINEO, certifiée ISO27001, NF461 et Tiers de Confiance. Ce partenariat permet aux entreprises utilisatrices de Notilus de supprimer en toute sécurité les formats papiers des justificatifs et de n’archiver que la copie numérique des justificatifs avec la certification d’« archivage à valeur probante ». Et donc d’être conformes à leurs obligations légales.

« Je me réjouis de ce partenariat avec Notilus qui va permettre aux entreprises d’avoir une confiance totale dans la chaine de dématérialisation des notes de frais et ainsi contribuer au déploiement de ces nouveaux services de confiance numérique » Charles du BOULLAY, Président de CDC ARKHINEO

« L’offre Notilus va encore plus loin dans l’archivage des justificatifs de frais. Depuis plusieurs années, nous digitalisons et stockons les justificatifs de frais de nos clients dans un cadre de sécurité élevée en ligne avec notre certification ISO27001. Nous voulions proposer une offre à valeur probante à nos clients les plus avancés dans cette démarche. Nous avons choisi CDC ARKHINEO. Ce partenariat s’inscrit dans la lignée de notre vocation à fluidifier, simplifier et apporter la meilleure solution de gestion des déplacements professionnels à nos utilisateurs. » Gilles BOBICHON, Co-fondateur de DIMO Software et Directeur d’Activités Voyages et Frais professionnels.

Classé dans : Blog du Travel & Expense Management, Tendances-Evolutions

Partager cet article :

  • Viadeo
Commenter cet article